Circuit #2: Le Canal de Chambly, 12.35 km














En ce beau dimanche du 22 mars 2020, on s'est fait une boucle "presque" linéaire. C'est à dire qu'on a marché le long du canal de Chambly, pour revenir de l'autre côté. Quand même intéressant d'avoir un point de vu somme toute assez différent du même parcours. Je retiens l'idée. Des deux côtés du canal , on a marché sur une alternance d'asphalte et de terre battue. Très paisible. Le côté historique des écluses et ponts tournants, expliqué par plusieurs panneaux d'interprétation, ajoute de l'intérêt  au parcours. Habituellement à ce temps-ci de l'année, on est pas mal seuls sur les sentiers. Mais cette année beaucoup plus de gens marchent. Beaucoup plus. En pleine crise sanitaire, on dirait qu'ils ont besoin de marcher plus, ce qui est quand même un excellent "effet secondaire".  Nous on le fait par passion, mais en restant convaincu que c'est un excellent moyen de renforcer notre organisme et donc, notre système immunitaire.

Données techniques:
Point de départ: Stationnement de la piste cyclable, GPS N45.44604, W073.27969
Distance parcourue: 12.35 km
Vitesse moyenne: 4.7 km/h
Vitesse de déplacement: 3.3 km/h
Temps de marche: 2h36
Temps total: 3h41

Lien vers la carte du circuit


2020 sera traversé en...Brooks Cascadia 14 !



cascadia19.2Et voilà! Le choix, et l'achat, sont fait. Après de longues recherches, cette annnée mon choix est tombé sur la nouvelle version de Cascadia de Brooks. Il s'agit en réalité de la 14ième mouture de ce modèle dessiné par Scott Jurek. Depuis 2015, je marchais avec des Brooks Ghost, une paire par année, qui m'allaient comme un gant. Mais la dernnière paire s'est pratiquement autodétruite après quelques 1000 km. Pas dramatique. Mais dans la boue et l'herbe mouillée, je faisais parfois des petites danses pas très édifiantes.

Circuit #1: Traversée du Pont Samuel-De-Champlain, 14,9 km

Pour notre première rando de l'année, on a choisi d'utiliser la nouvelle voie multidisciplinaire du pont Champlain. Le plan était de se rendre sur la piste, trouver l'accès malgré le chantier de construction, traverser le pont, faire le plein d'énergie à l'Île-des-Soeurs, et revenir sur nos pas en sens inverse.
Étant donné que les piste sont encore partiellement enneigées, on voulait s'approcher le plus possible en auto du tablier du pont.

Convento dos Capuchos, Portugal

Cette vidéo a été prise lors de notre périple au Portugal en 2018. Ce couvent hors du temps a été un immense coup de coeur pour moi. Et en plus, nous étions pratiquement seuls pendant toute notre visite.


Le couvent a été fondé en 1560, composé de huit moines qui sont arrivés du couvent de Arrábida sous l'autorité de D. Álvaro de Castro, conseiller d'Etat et l' administrateur pour le roi Sebastian du Portugal . Ce sanctuaire a été créé à l'invocation de Santa Cruz ( Sainte - Croix ), et était à l' origine de l'inspiration du père Álvaro de Castro, l'ancien quatrième vice - roi de l' Inde , D. João de Castro (1500-1548). Selon une légende, João de Castro a été la chasse dans les montagnes de Sintra. Chassant un cerf, il se trouva perdu. Fatigué de sa recherche, il est endormi contre un rocher, et dans un rêve, il a reçu une révélation divine pour ériger un temple chrétien sur le site. Le couvent des Frères Mineurs Capucins , populairement connu sous le nom Couvent des Capucins ( portugais : Convento dos Capuchos ), mais officiellement le Convento de Santa Cruz da Serra da Sintra ( Couvent de la Sainte - Croix des montagnes de Sintra ), est un historique couvent composé de petits quartiers et les espaces publics situés dans la paroisse civile de São Pedro de Penaferrim , dans la municipalité de Sintra . Sa création a été associée au vice - roi portugais de l'Inde, D. João de Castro, et sa famille, mais il est devenu une communauté pieuse du clergé reclus qui ont continué à occuper des espaces modestes dans le complexe, jusqu'à ce que les ordres religieux soient abolis au Portugal.

Ça y est, on remet ça...

"Chassez le naturel, et il revient au galop!"



C'est un proverbe, bien sûr, mais tellement vrai. Depuis le Portugal, nous "essayons" de voyager autrement, en touristes. Nous avons été en Grèce, en touriste. C'était bien, mais tellement rien à voir avec la richesse des expériences que nous vivons en backpacking. Ces derniers mois nous avons essayé de planifier un voyage en Roumanie "en touristes". Et périodiquement, "l'appel du chemin" retenti dans nos coeurs. Toujours ce besoin de se retrouver dans des lieux inconnus, d'affronter les éléments, rencontrer des gens ou se retrouver seuls et isolés sur d'ancienne terres abandonnées.

Il faut se rendre à l'évidence. Le "Camino" de compostelle est inextricablement implanté dans notre adn. C'est pourquoi cette année, en 2020, on repart vers une autre aventure. Destination Mont Saint-Michel, dans le nord de la France, pour marcher quelques 500km vers le sud, vers le lieu de résidence de nos bons amis Sébastient et Blanche, Saint-Jory-las-Bloux, à une trentaine de kilomètres de Périgueux, en Dordogne. En gros l'idée pour l'instant est de partir du Mont Saint-Michel vers Tours, puis vers Poitier, et finalement Saint-Jory.

Dans l'index en haut de la page, tu peux cliquer sur l'onglet "Carte trek 2020" pour voir notre trajet sur Googlemap.
À+

Portugal 2018: Mission accomplie!

Ça y est, c'est fait! Vendredi le 6 avril, on est arrivés à la fin de la terre, Finisterra. C'est là que nous avons pris la photo trophée de ceux qui s'y rendent, la fameuse borne du "km 0" qui représente la fin du chemin. C'est une étape importante de notre aventure, et de notre vie. Est ce que ce monument représente la fin de nos aventure? Mmmmh...j'en doute...



En effet, d'être rendus là, on trippait vraiment!

Portugal 2018: Journal de bord du 31 mars

Jour 24, mercredi 28 mars
Gps:  , O Porino, hotel azul
Belle journée de marche, la sortie de Valença par la vieille ville fortifiée était superbe. C'est vers 10h30 que nous avons traversé le pont Eiffel qui marque la frontière. C'est drôle, on se sentait un peu fébriles de revenir en Espagne. C'est certains que pour nous, l'espagnol est beaucoup plus facile. Pluie presque toute la journée. En fin de journée, on se retrouve à 20h encore au centre ville de O Porino. La traversée est beaucoup plus longue que nous pensions à cause d'un loooong secteur industriel.  Avec le froid et la possibilité de monter la tente on ne sait trop où ni on ne sait trop à quelle heure, on se prend un petit hotel sur le chemin. Bonnes pâtes ail/tomates dans la chambre, et film de cow-boy en espagnol.

Portugal 2018: Journal de bord du 27 mars

Encore un magnifique cloître, à Coimbra
Jour 17, mercredi 21 mars
Gps:   40.36278, -008.45706 , Mealhada
Magnifique journée avec un ciel bleu sans le moindre nuage. Le parcours est superbe. Mélange de campagne, forêt, village, toujours sous un soleil reconfortant autour de 18 degrés. En fin de journée, on discute un peu avec David, un sympathique bonhomme de 74 ans qui insiste pour nous donner des (trop) d'oranges (ça pèse une tonne dans le sac à dos) et une douzaine d'oeufs. Il nous raconte un peu son histoire, nous fait visiter sa maison avec sa femme, et nous offre de bon coeur de picoler un coup avant de continuer. Malheureusement, il est déjà tard et on doit traverser deux village pour atteindre une oliveraie pour planter la tente. On se trouve un endroit correct juste avant Mealhada.


Articles les plus consultés