Paul Césane et les calissons ???


Et oui, comme tu l'a sans doute deviné, on est à Aix-en-Provence, en Bouches-du-Rhône. On y est arrivé lundi après-midi, après une brève correspondance à Marseille.
À première vue, c'est une belle petite "grande ville". Quand même pas mal de touristes, mais plutôt relax. Hier, on a visité les principales églises. La cathédrale Saint-Sauveur est assez spéciale. Constituée de plusieurs allonges au fil des siècles, elle à su garder son cachet XVième siècle. Une visite guidée du cloître nous a permise de mieux comprendre toute la symbolique des sculptures qui ornent les chapiteaux des colonnes. 

Une des colonnes du cloître.

Le centre historique est agréable à marcher. Plein de boutiques de produits locaux avec, bien sûr, plusieurs Calissonniers artisanaux. Les calissons sont des friandises faites de pâtes d'amande arômatisée au melon et à l'orange, spécialité du XVIIième siècle.
Beaucoup de fontaine, dont certaines thermales (24 degrés celcius) agrémentent la ville. Jean Cocteau disait que si un aveugle traversait la ville, il serait ébahi d'entendre la pluie tomber en permanence sans se faire mouiller.

Beaux dessin d'un ange déchu, dans une ruelle d'Aix.

Aujourd'hui, on va arpenter les petites rues en dehors du centre historique, questions de voir les vrais Aquisextains. 
Ce qui nous a amené à Aix est une recherche que nous faisons sur Marie-Madeleine, la fameuse "pécheresse" de l'évangile. Ces derniers mois on a été bombardés d'informations la concernant alors, quoi de plus agréable que de se lancer sur ses traces. On a loué une voiture pour les deux prochains jours afin d'aller explorer la région de Saint-Maximin-la -Sainte-Baume, qui recèle beaucoup d'informations la concernant. Pour le reste, moral et santé vont très bien.

À +
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés