Dernier soir à La Robine

Hier, samedi, il pleuvait alors on a été visiter le musée d'Alexandra-David Néel. C'est une exploratrice française qui a été la première femme occidentale à entrer à Lhassa, au Tibet, en 1924. On trouve plein de trucs intéressants sur elle sur le web. Une partie de la visite est animée par Madeleine Peyronnet, une octogénaire qui a bien connu Alexandra.
Aujourd'hui, Brigitte nous a fait bénéficier de ses talents de guide touristique pour nous faire découvrir la région. Ce matin, on est allés au monastère de Ganagobie pour la célébration dominicale. Les chants grégoriens étaient envoûtants bien évidemment, mais l'interprétation du notre père, à la Rimsky Korsakof, était simplement sublime. 


Sur le terrain des moines, surplombant la vallée de la Durance.

Ensuite, direction village de Lurs, sur une colline voisine. Superbe village ancien où on a l'opportunité de rencontrer Vincent. C'est un "hospitalier" qui a fait Compostelle à trois reprises, et qui maintenant s'occupe du gîte communal pour les pèlerins. 

Nous et le Vincent en question.

Petit pique-nique avant de redescendre.

Retour à la maison, café chez Bénédicte, puis je reconduis Jean-Baptiste au bus pour qu'il rentre à Marseille. Petit souper en famille chez Brigitte.
Cibole que j'ai pas le goût de partir demain. Mais, comme on dit, "Y faut ce qui faut!". Alors demain matin, Brigitte va venir nous conduire à Dignes, d'où on pendra le train pour Nice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés