Auzas ???

On est dans un bled perdu à 70km au sud-ouest de Toulouse. J'ai déniché au beau B&B dans une ancienne grange de pierres superbement aménagé, vraiment pas cher. Je t'écris près du foyer, avec un bon Corbière rouge et un brie local, après une belle journée de visite des villages avoisinants, sous un soleil de 18 degrés. Il est presque 18h00, le soleil est couché depuis peu; on est entre chien et loup. On descend vers le sud parce que lundi on doit retourner notre voiture de location à Perpignan, où nous passerons deux nuits pour faire le point et planifier la suite de notre aventure. Ces derniers jours, on a visité Montauban, qu'on ne recommande pas particulièrement. Ensuite, suivant la suggestion des deux Québécois de Cahors, on s'est rendu à Albi. Petite ville intéressante, mais surtout attirante par sa superbe cathédrale de brique, unique, avec une décoration intérieur qui défi l'imaginaire. Et bien sûr, on a pu visiter "le trésor" diocésain.
Tant, mais vraiment, tant de richesses qui dorment entre les mains de ceux qui exhortent leurs fidèles à vivre humblement, à l'image de Jésus. C'est incroyable tout ce qu'on a vu depuis notre départ. Même si j'essaie de t'expliquer en détails, tu ne peux imaginer. Or, argent, bronze, diamants, rubis, tableaux et sculptures de maîtres, même dans des églises de fin fond de campagne. Le Vatican fait presque peur par son opulence,  mais ce n'est que la pointe de l'iceberg. J'ai la conviction que si tout les biens de l'église catholique romaine se retrouvaient sur le marché, ça serait l'effondrement de l'économie mondiale. Beaucoup trop d'offre de biens précieux pour la capacité de demande.
Et pourtant, 800 millions d'humains souffrent de faim dans le monde, 3 millions d'enfants de moins de cinq ans en meurent par année. Et l'église est toujours en campagne promotionnelle pour que les fidèles engraissent le "denier de l'église". Pour en faire quoi?
Anyway...
Depuis plusieurs jours, on a programmé le GPS pour éviter les autoroutes et les péages, en prenant les chemins les plus courts. C'est génial parce que ça nous conduit toujours à travers les petits villages et les routes communales. Mais hier, ça nous a conduit en plein quartier historique de Toulouse, un vendredi, à 18h00. Infernal! Deux heures pour sortir de la ville. Ouf! Vivement la vie rurale.
Cet après-midi, on a visité un centre de randonnées avec ânes. C'était fermé pour la saison mais on a longtemps discuté avec la proprio, tout en se promenant parmis des ânes de différentes espèces. On lui expliquait un peu notre projet de centre de ressourcement en fermette et elle nous a donné beaucoup de bons conseils. On y a appris plein de choses utiles pour planifier une partie de notre projet.
Jusqu'à présent, tout se passe bien, mais on doit garder un œil sur nos finances. On focus sur les hôtels "low cost" ou des petits studios où on peut cuisiner, et on ne mange presque jamais au resto, sinon pour une pause café/pâtisserie d'après-midi.
Parlant bouffe, c'est maintenant l'heure du couscous aux légumes, maison bien sûr. 
Alors à+

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés